Location saisonnière : tout savoir pour louer sereinement

Vous possédez un appartement ou une maison secondaire que vous aimeriez proposer à la location de vacances entre particuliers ? Des lois à la fiscalité en passant par les différents sites de location entre particuliers, retrouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour transformer votre bien en location saisonnière.

faire-location-saisonniere

Qu’est-ce que la location saisonnière ?

Par définition, la location saisonnière est la mise à disposition de votre bien pour une location meublée de courte durée. Le potentiel locatif de votre bien varie en fonction des attraits touristiques de votre région.

Vous pouvez mettre en location votre maison de vacances ou votre maison principale comme le font déjà de nombreuses personnes pour dégager des revenus supplémentaires. Vous pouvez également proposer en location un appartement de vacances, un gîte ou une chambre d’hôte.

En louant à des particuliers, vous mettez à disposition des vacanciers des meubles et des équipements. Pour prévenir les dégradations, nous vous conseillons de souscrire à une assurance et de demander un dépôt de garantie de 20 à 25 % du prix de votre location saisonnière. Celui-ci sera demandé au moment de la réservation ou à l’arrivée, et sera remis après l’état de sortie des lieux.

 

Location saisonnière : ce que dit la loi

Pour louer en toute légalité, il est important de prendre connaissance des lois liées à la location saisonnière. Selon la loi Warsmann, vous devez déposer le formulaire Cerfa 14004*02 à la mairie de la commune où est située votre location de vacances, sauf s’il s’agit de votre résidence oprincipale. Simple et rapide !

La loi Alur impose toutefois d’obtenir une autorisation auprès de la mairie pour Paris, les départements d’Ile-de-France et les villes de plus de 200 000 habitants.

Par ailleurs, il est essentiel d’établir un contrat de location incluant les dates de séjours. Nous vous rappelons que la loi Hoguet indique que la durée maximale d’une location de vacances ne peut excéder 90 jours consécutifs.

 

Fiscalité de la location saisonnière

Chaque année, vous devrez déclarer vos revenus locatifs aux impôts dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). En tant que propriétaires, vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire (également appelé « micro-bic ») de 50 % des loyers perçus à condition que ces revenus soient inférieurs à 32 100 € par an.

Vous pouvez également opter pour un régime réel simplifié qui vous permettra de déduire toutes vos charges de vos revenus locatifs. Il suffit d’envoyer une lettre à votre service des impôts. Toutefois, ce régime étant plus complexe que le régime forfaitaire, nous vous recommandons de demander conseil à un fiscaliste.

 

Les sites de locations saisonnières

Vous trouverez plusieurs types de sites de locations saisonnières. Nous vous conseillons de prendre votre temps pour bien choisir les sites sur lesquels vous allez déposer votre annonce afin de juger de leur sérieux, de leur prix et de leur pertinence.
site-location-saisonniere

  • Les agences immobilières locales : Elles assurent un service de proximité dédié aux propriétaires et aux locataires grâce à leur ancrage local. En revanche, elles bénéficient rarement de la force commerciale nécessaire pour optimiser la distribution de votre location de vacances sur Internet. Elles proposent également peu de services complémentaires comme le ménage en fin de séjour.
  • Les sites d’annonces et les plateformes collaboratives : Ils ont réinventé la location saisonnière en créant des outils simples et faciles d’accès qui permettent de trouver des locataires en quelques clics. En revanche, c’est au propriétaire de rédiger son annonce, de choisir ses prix, d’accueillir les locataires et de gérer les petits tracas qui peuvent survenir. Certains acteurs comme Homerez proposent toutefois de déléguer une partie de ces services pour aider et conseiller les propriétaires.
  • Les solutions de gestion locative : Apparues récemment sur la scène de la location de vacances entre particuliers, les agences de gestion locative proposent des solutions complètes de gestion aux propriétaires. Certains groupes, à l’instar de Pierre & Vacances Center Parcs ne s’y sont pas trompés en lançant leur nouvelle offre : Maeva Particuliers. Rédaction de votre annonce, diffusion européenne multicanale, prise de photographies, gestion des réservations, service après-vente ou encore assurance de votre logement comprise : tout y est, vous ne vous souciez de rien !
LOUEZ VOTRE BIEN !